22/12/2008

De mars à aout 2008

Pas facile de reprendre un blog presqu'un an plus tard, d'autant plus que je ne me souviens plus de tout.

Bon, réfléchissons....  en mars, on va chez eux ...en avril...rien, en mai....AH OUI !!!!!

Donc en mai nous nous préparions à fêter l'anniversaire de bébé, son tout premier anniversaire, vous imaginez le truc, bébé a un an (grand évênement pour les parents que nous sommes mais complètement sans importance pour le reste du monde).

anniversaire_003

Je me dis tout naturellement qu'il faut inviter beau papa et belle maman et puis aussi le beauf et sa nouvelle copine à fêter ça ici avec nous.  Bien entendu, beau papa est enchanté, belle maman aussi mais ça ne se voit pas (je n'arrive jamais à distinguer aucun signe de contentement chez belle maman sauf quand elle dit des vacheries mais il parait que je suis de mauvaise foi).

Seulement arrivé à quelques jours de la date, beau papa apprend qu'il va se faire opérer et qu'il lui sera interdit de prendre la route et de faire le moindre effort durant plusieurs semaines.  Triste déception pour nous tous d'autant plus que Tim est vraiment très inquiet.

Bref, la santé d'abord, Tim me demande l'air de rien si on reporte l'anniversaire de bébé afin d'attendre que ses parents puisent venir mais je refuse disant que bébé a droit à sa fête et que nous pourrions fêter cela en juillet lorsque nous nous rendrions une semaine chez ses parents.

Il en parle avec belle maman qui se propose de TOUT organiser pour bébé chez eux en juillet avec les arrières grands parents et tout le tralala.  Coool bébé aura donc deux fêtes d'anniversaire.  C'est géant, belle maman fait vraiment de grands et beaux efforts.

Quant au beauf il va venir mais comme pour le mariage, le baptême, la date ne lui convient pas.  AH AH AH sans déconner, il estime qu'il faudrait changer de date car sa petite amie détestant rouler en voiture plus de deux heures, il ne trouve pas d'avion à bas prix pour venir avec elle et pour participer à la fête du début à la fin.

Je reste ferme et je dis au beauf que s'il n'est pas content il reste chez lui.  Tim le défendra quand même mais devant mon insistance capitulera.  Le beauf viendra finalement passer trois jours seul sans sa copine.

 

 

09:24 Écrit par une nana pleine d'espoir ;) dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

contente de te relire je me suis souvent demandée ce que vous deveniez
pas facile la vie
et finalement, sa vraie famille, c'est celle qu'on se choisit
bonne fête de Noël
bisous

Écrit par : Macedoine/Animusiques | 22/12/2008

Les commentaires sont fermés.